Esperanto

LA INTERNACIA LINGVO

Les êtres humains utilisent l’espéranto pour diverses raisons, mais la principale reste de rencontrer des personnes dans le monde entier.

Beaucoup considèrent que l’espéranto est un système plus juste et égalitaire lors des échanges entre personnes de différentes langues maternelles.

Facile et riche

L’espéranto est utilisé en supplément de sa langue maternelle et peut-être d’autres langues. C’est un pont entre les différentes communautés linguistiques.

Une langue rapide à apprendre et riche

L’espéranto est plus rapide à apprendre que les autres langues ; il se base sur des principes réguliers et simple :

    • Prononciation : L’espéranto a une prononciation régulière. Toute lettre a toujours le même son et le son se prononce tojours d’une seule façon. Par exemple, la lettre “ĉ” se prononce toujours “tch” comme dans ” ĉevalo” (cheval). Prononciation : “tchévalo”

  • Grammaire : L’espéranto a très peu de règles ; et ces règles sont toujours valables. Par exemple les verbes sont réguliers. Ex: Mi lernas – j’apprends ; li lernas – il apprend / Vi estas – tu es ; ili estas – ils (elles) sont.
  • Une réserve de mots : En Espéranto on peut former de nouveaux mots à partir de racines déjà apprises. Par exemple :
    labori-travailler, laborejo-lieu de travail, laboranto-travailleur/ lerni-apprendre, lernejo-école, lernanto-élève /
    danci-danser, dancejo-discothèque, dancanto-danseur

À partir des 500 mots ou racines les plus courantes on peut former plus de 2000 mots utilisables ; c’est une excellente base pour une première communication. La méthode lexicale régulère contribue beaucoup à l’apprentissage rapide de l’espéranto. Beaucoup de personnes commencent à utiliser l’espéranto au bout de 20 à 50 heures d’apprentissage, ce qui représente environ deux à trois week-ends d’étude. Souvent on peut déjà commencer à enseigner l’espéranto au bout d’une année, voire six mois. Grace à cette possibilité d’apprendre rapidement, la communauté espérantiste croît parfois rapidement et est très enthousiaste.

Pratique

Avec l’espéranto il est très facile de communiquer à l’international, de voyager dans de nombreux pays et d’y rencontrer ses habitants.

  • Nous avons plusieurs évènements culturels : C’est formidable de rencontrer des personnes du monde entier et de pouvoir parler facilement avec eux : nous pouvons débattre, visiter de nouveaux pays, jouer et danser ensemble. “Internet élimine la barrière physique et l’espéranto élimine la barrière linguistique. Internet et l’espéranto forment donc un duo excellent pour la communication internationale !” dit Henning Sato von Rosen, de Suède. L’évènement le plus important est le Congrès Universel , qui permet durant toute une semaine, chaque année, a des milliers de participants de se rencontrer. Il existe aussi beaucoup d’autres évènements dans plus d’une dizaine de pays. Durant le Congrès International de la Jeunesse des jeunes d’une dizaine de pays se réunissent.
  • Internet est idéal pour nous : nous sommes une communauté mondiale enthousiaste qui apprécions communiquer.

Neutre

L’espéranto est une langue internationale. Elle appartient à tous ceux qui la parle, et est utilisable dans toutes les situations. En ce sens, c’est une langue neutre, mais en fait son but est de contribuer positivement à une meilleure compréhension entre les êtres humains de tous les pays.

Dans la communauté espérantiste règne souvent une ambiance amicale et un sentiment d’union entre les locuteurs. On utilise la langue pour discuter, collaborer, se cultiver et s’amuser.

Les espérantophones utilisent leur propre langue avec des partenaires de même langue maternelle et utilisent l’espéranto en présence de locuteurs d’autres langues. Parfois il utilisent même plusieurs langues.

Les espérantophones se regroupent dans beaucoup d’associations et aujourd’hui il existe de plus en plus de groupes sur Internet et de communautés. La plus grande association pour les espérantophones est l’Association Universelle d’Espéranto (Universala Esperanto-Asocio-UEA), organisation mère des associations nationales (comme Espéranto-France par exemple).
L’UEA organise le Congrès Universel, édite le livre annuel d’espéranto et propose des livres et journaux ; UEA informe également sur l’espéranto et représente la communauté espérantiste, par exemple au sein d’organisations internationales comme l’UNESCO.

L’histoire de l’espéranto

L’espéranto a été créé par Louis Lazare Zamenhof, qui a grandi dans la ville de Bialystok, situé aujourd’hui au Nord-Est de la Pologne. Dans cette ville vivait plusieurs communautés linguistiques – notamment des juifs, des russes, des lituaniens et des polonais. Ils étaient non seulement divisés par les langues mais aussi par la religion et les classes sociales.

Zamenhof voulait créer une langue qui appartiendrait de manière égale à tous les êtres humains. Déjà dans sa jeunesse il avait créé une première version d’espéranto, prête en 1878 ; durant une fête pour ses 19ans il avait inauguré cette première langue, nommée “Lingwe Uniwersala”, et ils avaient même chanté dans cette nouvelle langue.

Après un long travail et plusieurs essais de traduction, il pouvait enfin, en 1887, publié le premier livre d’apprentissage d’espéranto, disponible en cinq langues (russe, polonais, français, allemand et un peu après en anglais). Seulement deux ans après apparaissait le premier groupe d’espéranto à Nuremberg, et était publié le premier journal en espéranto.

La langue se diffusait dans de nombreux pays et évoluait par l’utilisation de ses premiers locuteurs. En 1905 s’est déroulé le premier congrès international d’espéranto avec plus de 600 participants venus d’une vingtaine de pays. Ils ont alors constaté que la langue fonctionnait bien et pour tous les besoins. En 1908 l’Association Universelle d’espéranto (UEA) est créée. Elle reste l’organisation mondiale principale du mouvement espérantiste.

L’espéranto a souvent rencontré l’opposition des gouvernements, comme par exemple en Allemagne sous Hitler, en URSS sous Staline, et dans le Japon militarisé des années 30. Malgré ces difficultés, la communauté espérantophone a réussi à s’étendre dans le monde entier.

Grâce aux facilités offertes par le transport international et Internet, l’espéranto connaît aujourd’hui un succès de plus en plus grand. Jusqu’à ce jour, ce sont plusieurs millions de personnes du monde entier qui ont appris au moins les bases de la langue. Des cours de langues d’espéranto sont faciles à trouver désormais. Par exmple, sur les deux cours d’espéranto de Duolingo.com , 50 000 personnes s’inscrivent chaque mois.

Adhèrez aux Amis de l'Esperanto